Jeux de trône

Jeux de Trône

Franck
Sculptures lumineuses depuis 1989

Néontographie

La « néontographie » est un travail sur la lumière mêlant expériences néonistes et photographiques. Il démarre par une sculpture en verre néon, l’oeuvre finale est une photographie imprimée sur toile.

LE TRAVAIL DU NÉON


La création démarre dans l’atelier de souffleur de verre néon dans lequel Franck exerce ce métier depuis 1988. Le premier matériel est le tube de verre, qui existe sous différents diamètres que l’on sélectionne selon le résultat souhaité.
Il est d’abord soufflé à la bouche pour lui donner la forme voulue à l’aide d’un chalumeau à main ou à pied.
Une paire d’électrodes y est ensuite soudée.
On y fait alors le vide complet à l’aide d’une machine de pompage.
Enfin, on y introduit le gaz rare (néon pour obtenir la lumière rouge ou argon pour le bleu – différentes poudres ou verres colorés permettant l’obtention des autres nuances de couleur).
Le tout s’illuminera grâce à un ou plusieurs transformateurs haute tension (de 3000 à 10000 volts).
Les sculptures obtenues – proches de l’enseigne lumineuse – sont d’une fragilité extrême. Dans le cadre de la néontographie, elles sont créées uniquement pour servir de base de composition photographique et de ce fait n’ont pas d’existence propre en tant qu’objet.

L’ATELIER PHOTOGRAPHIQUE


La sculpture est ensuite ramenée dans l’atelier photographique de Franck.

· LA COMPOSITION

Si l’oeuvre finale est une accumulation de différentes sculptures, il faut au préalable effectuer un travail de composition pendant lequel les objets néon sont agencés les uns par rapport aux autres au gré de l’inspiration de l’artiste qui est tantôt figurative, tantôt abstraite.Le ou les objets/sujets ainsi composés sont placés devant un fond noir, puis mis sous tension. Enfin l’orgie de lumière commence…

· LA PHOTOGRAPHIE

L’artiste va maintenant « jouer » avec son appareil photo : recherche d’angles, de mouvements, de points de vue… la séance peut durer longtemps et les prises de vue se compter par centaines pour un seul tableau.Après sélection, chaque photographie approuvée est tirée et imprimée sur toile (à 1, 3 ou 5 exemplaires) ce qui constitue l’oeuvre finale.

Merci à Pyrénéon, Perpignan